Magic Musicians
Viens te connecter !


Imaginez que l'humanité rentre en guerre. Imaginez que leur arme est la musiques. Imaginez des clans, de la magie. Imaginez Magic Musicians
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Agathérium :: Pays des Notes de Musique :: Centre du pays :: Mérinia :: La grande place Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anathème - rp libre ou solow

avatar
Eugène de la Complainte
Musicien des notes de musique
Messages : 95
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 12
Localisation : Centre en france
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Jan - 17:09
Anathème
Rp libre ou solow

Il faisait froid, légèrement froid pour être précis. L'hiver... déjà bien entamé faisait des ravages aux mendiants qui passaient les nuits aux portes des églises, espérant pouvoir rentrer. Chaque matin, une charrette traversait Mérinia pour ramasser les défunts de la nuit. Il y en avait un qui n'avait pas à se plaindre, c'était bien le Roi, Eugène de la Complainte. Celui-ci se faisait lever à 7 heures précises du matin par son domestique préféré, Gaston. Il était avant tout un ami, car Eugène avait peut d'amis. Sous ses airs de charmeurs, il était très renfermé avec les hommes, mais ne parlons pas des femmes... Dix personnes venues du peuple arrivèrent comme chaque matins pour regarder le grand Roi s'habiller. Il déjeuna par la suite avant de se rendre sur la place publique de la noble capitale.
La raison de sa venue n'était pas festive, bien au contraire. Un meurtrier devait être assassiné par lui, quel honneur pour cet homme ! Le noble de la Complainte prit donc son épée et vit pour la première fois le visage de cet homme. Son visage... si familier... Bien sur ! Henri ! Comment a t-il pu en arriver à se faire tuer ?

Henri.. Son grand ami. Ils faisaient les cents coups ensemble. Toute ces conneries ! Tout ces rires ! Ils s'étaient bien marrés ! Unis... Non. Au moment de choisir une université, les deux inséparables se sont séparés. Tristement, en plus.

Mais retournons à nos moutons, le Roi cria:

- Henri !!!

L'homme leva la tête, et s'époumona également:

- Eugène ! C'est toi ! Ne me laisse pas mourir !

Eugène déposa son épée, laissant des huées sur la place. Il ordonna à des gardes:

- Prenez-le ! Je vais m'entretenir avec lui.

Que réservait Henri ? Il regarda la foule avec une honte qu'il ne connaissait pas. Il aperçu un chat aux yeux verts magnifique. A côté de lui, ce qui devait être sa maîtresse était une très belle femme qui observait la scène. Le chat n'avait pas l'air content. On aurait cru qu'il pouvait parler...

Le jeune homme s'approcha du chat et dit:

- Bonjour minou ! Tu veux du poisson ?

Avant même d'entendre sa réponse (certains chats ont la facultés de parler, peut être celui-là ?), il acheta un appétissant merlin et le tendit vers l'animal.


• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •





Merci à lune sans qui le forum n'aurait pas existé.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Méphisto
Animal domestique
Messages : 27
Date d'inscription : 08/01/2017
Age : 12
Localisation : Là ou tu me trouvera pas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Fév - 23:09
Ce matin était un peu frisquet, je me leva dans la chambre de ma maîtresse. Sous ses couvertures digne des rois, Évangéline ce levait. Je la regarda, tout engourdit, je me leva et m'étira, puis je me dépêcha. La roi devait tuer une personne. J'était tout excité. J'aime voir des personnes souffrir, je sais je suis sadique. Je me leva et ganbada tranquillement. Les servantes d'Évangéline me caressa au passage. J'aime toujours les caresses. J'aperçu la porte de la chambre du roi et mit faufila, je le regarda, assis dans l'ombre. Je devais vraiment faire peur. Mes yeux verts illuminant dans le noir, observant le roi d'un air curieux et inquiétant. Je le suivis quand il ce leva. Ramassa les graines qui tombaient quand il mangeait. Puis viens l'heureux moment. Je m'assis à la droite d'Éva et regarda le roi prendre son épée et la soulevé au niveau du cou, il allait la trancher, quand il s'arrêta net, juste à 1 mm du coup. Je laissa passer un grognement. Pourquoi fallait t'il qu'il soi si... Non cruel. Mon grognement hurta le roi et le sortie de ses pensé, je pense que ça devrais le remettre sur le bon chemin, celui de la mort de l'homme devant lui.
Celui là ne fit rien de cela et reposa l'épée au sol, regardant autour de lui avec une honte qu'on pouvait sentir et voir dans ses yeux. Il ordonna au garde de conduire le messieurs dans ces appartement et me regarda, me tendant un poisson. Je sentis le poisson, beurk! Je bougea la queue et grogna légèrement. J'ouvris la bouche et dit d'une voix inquiétante.
- PA.THÉ.TI.QUE même pas capable de tuer un condamné. Quel sorte de roi es-tu. Roi Eugène?
Je tapa le plancher avec ma queue et un éclair malicieux traversa mon oeil. Mes pupilles devinaient de simple ligne dans le fond vert.

• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •




Je vous cause en #66cc00
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evangéline de la Mélodie
En cours de validation
Messages : 16
Date d'inscription : 23/12/2016
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 4 Mar - 16:58
Je me réveilla doucement. A côté de moi, Méphisto s'étirait mollement. Je lui carressa lentement la tête et me leva avec difficulté. Mes muscles, engourdient par le sommeil, me faisaient souffrir. Lyddia, une de mes servantes s'approche de moi et tandis que Méphi sortait, tout joyeux, de ma chambre, j'enfilais une grande robe bleue au milles reflets ors. Le fenêtre ouverte de ma chambre laissai pénétrer un vent tout doux. L'aube pointait dehors, rendant les nuages roses et les vitraux de la cathédrale rouges feux.

Je coinçais un peigne, incrusté de diamant et autres pierres précieuses, dans mes cheveux blonds comme le blé. Je me gardais de mettre du phare à paupière sur mes yeux. Ils étaient bleus comme un ciel d'été. J'enfilait mes bottines et me dirigeais dans le couloir, pour retrouver Méphisto. Ce chat faisait pas mal de bétises mais j'avais l'impression qu'un lien nous unissait.

Uu peu plus tard, nous nous trouvions tout les trois, ce félin coquin, Liddy et moi, sur la place publique où se tenait le roi Eugène. Il brandissait une magnifique épé au-dessus de la gorge d'un fauteur de trouble. Contrairement à Méphi, je detestais ce genre de spectacle. Je n'y allais que pour lui faire plaisir. Lyddia, elle, se cachais les yeux avec son mouchoir au bord de dentelles. J'aperçus les lettres brodées sur son mouchoir : LC (Lyddia Cahill).

C'est alors que j'entendit le roi demander à s'entretenir de avec l'assassin. Ce fut un soulagement pour moi quand je le vis lâcher son épée mais apparement Méphisto ne voyais pas le choses de le même façon. Il crâcha avec dégoût en direction de notre bon roi.

Le roi se tourna vers lui tandis que les yeux vert de mon cher matou scintillais de colère. Il le regarda un long moment avant de lever les yeux vers moi. Puis son regard revint vers Méphi. Il lui tendit un poisson qui, je devais l'avouer, puait fort et lui lança :

- "Bonjour minou ! Tu veux du poisson ?"

Quel sympathie ! Il n'avait surement pas entendu le cracha acerbe de Méphi. Le chat renifla le poisson puis le regarda avec dégoût. Puis d'une voix inquiétante il lança :

- "PA.THÉ.TI.QUE même pas capable de tuer un condamné. Quel sorte de roi es-tu. Roi Eugène?"

Je donnais un petit coup de pied plus affectueux que mançant au chat avant de lui lancer :

"-Soit plus sympathique avec notre roi, Mépi. "

J'avais honte. Puis je levais des yeux innocents vers le roi et déclarais :

"-Bonjour mon roi ! Je m'appelle Evangéline de la Mélodie et voici mon chat Mépisto. Je suis désolée mais il n'épprécie pas vraiement le poisson. Ilpréfère les souris"



• ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ • ○ •






Merci Empire (Eugène de la Complainte) pour cette magnifique signature!^^



Regardez aussi celles de one piece et snk (attack on titan)



Musique de SNK

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Musicians :: Agathérium :: Pays des Notes de Musique :: Centre du pays :: Mérinia :: La grande place-
Sauter vers: